Libéral

La France manque d’une bonne boussole

Compass glossy icon

Aujourd’hui, face au nouveau monde, la France a assurément un problème d’orientation. La politique manque de sens et une classe politique déboussolée semble ne pas trop savoir où elle va, ni même où elle est. Les problèmes économiques et sociaux se ramènent aujourd’hui presque toujours à la promesse d’une bienveillante intervention de l’Etat. «Vous avez un problème ? L’Etat a une solution.» Deux exemples au hasard de l’actualité : le logement est trop cher, disent les socialistes, il faut donc que l’Etat construise davantage et bloque les loyers ; les prix du gaz et de l’électricité augmentent, il faut que l’Etat en fixe le juste prix, nous dit le gouvernement ! Une telle approche passe à côté de la réalité et de la complexité du monde d’aujourd’hui.

La mondialisation, vous dis-je !

Europe as seen from space

Au chevet de nos maladies économiques et sociales, nos modernes médecins politiques, de gauche comme de droite, ne connaissent, tels ceux de Molière, qu’un seul diagnostic : «Un manque d’État, vous dis-je.» Malheureusement, après tant d’échecs de cette médecine officielle, d’autant plus inefficace qu’elle est aujourd’hui sans le sou, la tentation est grande de faire appel aux rebouteux. Nos populaires rebouteux cependant n’ont guère d’imagination, ils ne font que promettre d’augmenter la dose du «toujours plus d’Etat».